RESTEZ DANS LE CADRE DE LA LOI

Prenez soin de bien lire cet article et d’en comprendre tous les principes et concepts qu’il aborde. De nombreux particuliers, mais aussi quelques entreprises, ont malheureusement une certaine tendance à ignorer les lois régissant l’utilisation des logiciels surveillance des Smartphone, parfois appelés logiciel espion. Mais, dans ce monde en constante évolution, il semble absolument nécessaire de savoir se protéger et de bien respecter la juridiction du pays dans lequel on vit afin d’éviter des désagréments. 

Les applications légales d’un logiciel de surveillance

Il faut tout d’abord bien comprendre que la loi n’est pas la même d’un pays à l’autre, et il est de votre responsabilité de faire les recherches nécessaires pour connaître la législation qui s’applique. Il peut parfois être prudent d’avoir recours aux conseils d’un expert légal informé sur ce sujet. Nous ne pouvons vous fournir que des informations générales.

Dans la plupart des pays, il existe deux façons d’utiliser de manière tout à fait légale un logiciel de surveillance du Smartphone d’autrui.

Surveillance de vos enfants

Vous avez tout à fait le droit de surveiller le téléphone de vos enfants, si ceux-ci sont mineurs, à condition d’être propriétaire du téléphone et de payer les factures de son abonnement. Attention, ceci n’est plus applicable lorsque votre enfant atteint la majorité.

Les parents soucieux de la protection de leurs enfants constituent l’immense majorité des utilisateurs de ces logiciels, car ils souhaitent avoir un moyen de savoir ce que fait celui-ci sur son téléphone.

Surveillance de vos employés

Contrairement à ce que certains pensent, il est absolument légal dans la plupart des pays de surveiller le téléphone, la tablette, ou l’ordinateur d’un employé, tant que celui-ci en a été informé par écrit. L’appareil surveillé ainsi que l’abonnement lié doivent bien évidemment être la propriété de l’entreprise.

Un patron n’a pas le droit d’installer un logiciel de surveillance sur le dispositif d’un employé sans l’en informer, et celui-ci s’expose à de graves poursuites s’il décide de passer outre.

Il y a bien évidemment une troisième manière d’utiliser ce logiciel de surveillance, qui peut paraître évidente mais qu’il est bon de rappeler. Il est tout à fait légal d’installer ce logiciel sur votre propre téléphone. Ceci permet de localiser le téléphone s’il a été perdu, mais aussi de bloquer l’accès s’il vous a été dérobé, voire de vous assurez que personne ne l’utilise lorsque vous avez le dos tourné.

Politique de ce site Web

Nous ne tolérons en aucun cas – et encore moins encourageons – l’utilisation illégale des produits et services de surveillance présentés sur ce site Web. Tous les commentaires laissés sur ce site doivent respecter le cadre de la législation. Il en va de même pour les questions adressées à l’aide du formulaire de contact. Aucun commentaire manifestement illégal ne sera publié, et les questions laissant présager une activité suspecte n’obtiendront pas de réponse.

Les logiciels de surveillance, ou logiciels espions comme ils sont souvent appelés, peuvent et doivent être utilisés de manière correcte, légale et appropriée. Alors ne commettez pas d’imprudence, informez vous sur les lois de votre pays et épargnez vous des mésaventures désagréables.