Facebook, c’est The réseau social sur lequel pratiquement tout le monde est inscrit. En effet le monde de Mark ne compte pas moins de 2,5 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois. Pour rappel, nous sommes actuellement 7,5 milliards d’êtres humains sur Terre. Oui, vous avez bien lu. Près d’un tiers de la population mondiale est inscrite sur Facebook. Je trouve cela incroyable. Mais là n’est pas la question. 

Le fait est que Facebook est une véritable mine d’informations ! Nouveaux amis, contenus partagé et liké, conversations Messenger … autant de petites pépites auxquelles les curieux comme nous rêveraient de pouvoir accéder ! 

Est-ce possible ? Après tout, en tant que premier réseau social au monde, Facebook est censé être ultra-sécurisé. Bon, il est vrai que plusieurs scandales nous démontrent régulièrement qu’il  n’est pas si étanche que cela aux attaques des hackers ! 

Mais bon, j’imagine que si vous me lisez c’est que vous n’êtes pas spécialement doté en programmation comme le sont ces pirates du web. Alors ma question est la suivante : est-ce que quelqu’un comme vous et moi peuvent espionner un compte Facebook ? Si oui, comment ? 

Essayer toutes les combinaisons possibles de mot de passe ne fait, bien entendu, pas partie des solutions que je vais vous décrire … 

espionner un compte Facebook

Espionner un compte Facebook : entre curiosité et précaution 

Du fait que ce soit le réseau social le plus utilisé au monde, les raisons d’espionner un compte Facebook ne manquent pas. D’ailleurs, je pense qu’il n’est pas excessif de dire que tout le monde a, un jour ou l’autre, envie ou besoin de le faire ! 

L’espionnage au sein du couple 

La plupart de ceux qui lisent cet article souhaitent sans doute espionner un mari trop absent ou une femme trop séductrice. La jalousie et la peur que l’autre nous soit infidèle concerne absolument tous les couples, cela ne fait aucun doute. D’ailleurs, au détour d’une étude réalisée par l’Ifop, j’avais appris que pratiquement la moitié des hommes sont infidèles ! Et ces chiffres ne sont guère rassurants au sujet des femmes, qui seraient près d’un tiers à tromper. 

Autant dire que personne n’est à l’abri ! Mais est-ce pour autant qu’il faille espionner le compte Facebook de son conjoint ? Il est vrai que cela pose plusieurs questions d’ordre moral. Quoi qu’il en soit, je ne suis pas là pour vous juger. Si vous avez des doutes au sujet de votre moitié, cela ne regarde que vous. Sachez tout de même que la violation de vie privée est sujette à une année d’emprisonnement et 45.000 € d’amande. Chers curieux, vous voilà prévenu ! 

La protection des mineurs

Mais le doute au sein du couple n’est pas la seule raison qui pousse quelqu’un à vouloir surveiller un compte Facebook. Certains d’entre vous sont peut-être les parents inquiets d’un adolescent un peu trop mystérieux. Dès 13 ans, nos p’tits bouts d’choux deviennent parfois de véritables casse-têtes chinois ! On ne peut pas leur reprocher d’avoir besoin d’un peu d’intimité. Nous sommes tous passés par cette période pour le moins riche en changements. 

Toutefois, il est difficile d’ignorer les dangers auxquels ils sont en proie. D’ailleurs il n’y a pas très longtemps j’ai lu cet article dans lequel il est question de harcèlement scolaire. Figurez-vous que plus de la moitié des enfants concernés n’en parlent avec personne. Mais le bullying n’est pas la seule préoccupation des parents. Il y a aussi les mauvaises fréquentations et les influences négatives auxquelles ils sont exposés sur la toile. 

*** Bon à savoir *** 

Si vous pensez que votre enfant est victime de cyber-harcèlement, vous pouvez contacter l’association E-Enfance, joignable via ce numéro vert : 0800-200-200. 

La surveillance des employés

Qui n’a jamais consulté sa page Facebook au travail ? Je pense que nous sommes nombreux à être concerné ! Côté salarié, prendre quelques minutes sur son temps de travail pour aller zyeuter son compte Facebook n’a rien de bien méchant. Par contre, côté employeur, ce n’est pas le même son de cloche ! 

D’ailleurs, votre employeur a parfaitement le droit de surveiller ce que vous faîtes sur internet lorsque vous êtes connecté sur le réseau de l’entreprise. Cela, pour éviter les abus bien sûr. Mais aussi pour assurer sa sécurité cybernétique. Ces raisons sont tout à fait compréhensibles. Toutefois, il faut savoir que l’employeur doit se soumettre à plusieurs limites du respect de la vie privée ! 

Vous trouverez tous les détails techniques sur le site officiel de la CNIL. Mais sachez par exemple qu’un  employeur n’a pas le droit de recevoir une copie des messages envoyés via Messenger ou tout autre réseau social. Par contre, il peut savoir à quel moment vous-vous connectez sur Facebook, quels sites vous visitez et combien de temps vous y restez. 

Pirater un compte Facebook en un clic : attention, arnaque !

Je pense que vous l’aurez compris : pratiquement n’importe qui peut vouloir savoir comment pirater un compte Facebook. Que les raisons soient légitimes, illégales ou immorales, peu importe. Le fait est que chaque jour, des milliers de personnes tapent cette requête sur Google : comment pirater un compte Facebook. Ils obtiennent plus de 1 million de réponses en moins d’une demie seconde. Mais est-ce si facile que cela ? 

hack4me
capture d’écran https://hack4me.is/

Pour les besoins de cet article, j’ai moi-même tapé cette requête dans le célèbre moteur de recherche. De prime à bord, on a envie de crier victoire. Dès les premiers sites on me propose de pirater le compte Facebook de n’importe qui, juste avec une adresse mail et en un seul clic. 

capture d’écran https://fbhack.xyz/

C’est très alléchant. Mais j’espère que vous n’avez pas fait l’erreur d’y croire. Je vous le dis sans aucune hésitation : absolument tous ces sites sont des escroqueries. Peu importe si la méthode fonctionne selon l’avis d’autres internautes. Peu importe si cela ne vous semble pas complètement impossible. Et peu importe si c’est gratuit. Dans 100% des cas, les solutions d’espionnage en un clic sont des arnaques. 

capture d’écran https://pirater-un-compte-fb.com/

D’ailleurs, sur son blog, ce hacker chevronné nous alerte ! Un tel outil n’existe pas. Si c’était le cas, pensez-vous vraiment que Mark Zuckerberg laisse que l’on touche aussi facilement la crédibilité de son empire bleu ? 

Même si ce serait vraiment une aubaine pour des curieux comme nous, espionner un compte Facebook en un seul clic est impossible. Mais ne vous découragez pas. Pour remonter un peu le moral des troupes je vais tout de suite vous parler d’une méthode simple qui fonctionne parfaitement. 

Quelle est la méthode la plus sûre pour espionner un compte Facebook à distance ? 

Heureusement, parmi tous les sites frauduleux que j’ai rencontrés, j’ai aussi trouvé une solution simple, complète et efficace qui permet d’espionner un compte Facebook. Peut-être connaissez-vous déjà cet outil de surveillance, je veux parler du logiciel espion. 

Et puisque j’aime les cas concrets, je vais en profiter pour vous en présenter un en particulier, qui n’est autre que le leader du marché. Le logiciel mSpy compte plusieurs millions de curieux à son actif. C’est donc un logiciel sûr et si vous ne le connaissez pas, je vous invite d’ores et déjà à vous rendre sur sa page officielle.  

espionner un compte Facebook à distance

Comment utiliser un logiciel espion pour pirater un compte Facebook ? 

Alors, si comme moi vous n’êtes pas spécialement doué en informatique, pas d’inquiétudes. Le logiciel espion, et particulièrement mSpy, est justement fait pour que n’importe qui puisse l’utiliser sans encombres. Même le plus nuls des nuls en informatique. Et rien que ça, c’est déjà un excellent point. 

Espionner un compte Facebook avec mSpy

Pour espionner un compte Facebook avec un logiciel espion comme mSpy, il vous suffit de le télécharger sur le smartphone cible. Rassurez-vous, aucun icône n’apparaîtra. Le logiciel mSpy est 100% invisible. Ensuite, vous-vous connectez sur votre compte mSpy et vous savourez votre petite victoire. 

Trop simple pour être vrai me dîtes-vous ? Ah, je vois que certains ont retenus la leçon. Sauf que dans le cas présent, le logiciel espion est bel et bien une solution de surveillance qui fonctionne.

Il faut d’ailleurs prendre en compte que vous allez devoir accéder physiquement au téléphone de la personne que vous souhaitez espionner. L’installation ne dure que quelques minutes, mais il faudra tout de même vous assurer de connaître le code de sécurité de déverrouillage de l’appareil. 

Cela peut vous paraître un peu contraignant. Mais en réalité, ce n’est que la conséquence du fait que mSpy soit un logiciel espion 100% légale. En tant que tel, il ne peut être, en théorie, installé aux dépends de la personne concernée. Voilà pourquoi il n’est pas possible d’installer ce genre de logiciel à distance. En effet dans ce cas, on quitte le domaine de la surveillance pour rejoindre celui du piratage. Et ça, mes chers curieux, c’est complètement illégal. 

Inutile de dire que si vous croisez un logiciel espion sans accès physique au téléphone, vous pouvez fuir. Il s’agit sans aucun doute d’une arnaque. Et oui, elles sont de partout ! 

Que peut-on faire avec un logiciel espion comme mSpy ? 

Concrètement, il vous suffit de télécharger en douce un logiciel espion comme mSpy pour pouvoir accéder au compte Facebook de quelqu’un. Mais à quelles informations aurez-vous accès au juste ? 

J’ai personnellement testé le logiciel pour le besoin d’un article précédent, et je peux donc vous le dire. Avec un logiciel comme mSpy, vous pourrez absolument tout savoir. 

En ce qui concerne l’espionnage de Facebook, vous pourrez consulter la messagerie Messenger, accéder au contenu partagé, savoir quelles pages et profils sont consultés, quels groupes sont rejoints. Bref, tout. C’est simple, c’est comme si vous aviez accès au compte Facebook de la personne depuis votre propre téléphone. 

Mais ce n’est pas tout. Vous pourrez également accéder à l’ensemble des données qui circulent sur le smartphone. A savoir : son journal d’appels, les messages, tous les réseaux sociaux (Instagram, Snapchat, Whatsapp etc.), la photothèque et même sa localisation en temps réel. Je suis sûre que j’oublie pleins d’autres fonctionnalités. Si cela vous intéresse, vous pouvez poursuivre votre lecture sur le site officiel de mSpy. 

Espionner un compte Facebook avec mSpy

Espionner un compte Facebook Messenger sans installer de logiciel espion : c’est possible ?

Utiliser un logiciel espion est la méthode la plus sûre pour espionner un compte Facebook. Mais j’imagine que dans l’idéal, vous aimeriez pouvoir le faire sans installer de logiciel espion. Après tout, ce genre de solution a beau être complète, elle n’en reste pas moins payante. 

J’ai donc parcouru le web à la recherche de divers moyens qui ne requiers ni l’installation d’un logiciel espion, ni de connaissances particulières en informatique. Voici ce que j’ai trouvé.

Espionner un compte Facebook Messenger sans installer de logiciel espion

La technique du mot de passe oublié

Parmi les méthodes qui permettent de pirater un compte Facebook Messenger, la plus populaire de toute est sans aucun doute celle du mot de passe oublié. Le principe est extrêmement simple, par contre vous aurez besoin de quelques éléments. Il vous faudra en effet impérativement connaître l’adresse mail associée au compte Facebook. 

Le but de la manœuvre consiste à faire croire que vous avez oublié votre mot de passe. Une fois que vous aurez rentré le mail de votre cible, vous n’aurez plus qu’à cliquer sur « mot de passe oublié ». Si vous avez accès facilement à l’adresse messagerie de cette personne, le tour est joué. 

Par contre, si tel n’est pas le cas, alors vous devrez cliquer sur le bouton « Vous n’avez plus accès à ce courrier électronique ? ». De cette manière, vous pourrez modifier l’adresse mail du compte et ainsi réinitialiser le mot de passe. 

Attention ne criez pas victoire trop vite. Par mesure de sécurité Facebook essayera de vérifier que vous êtes bien le propriétaire du compte. Pour ce faire, il peut vous demander d’identifier vos amis ou de répondre à une question secrète. Si vous connaissez bien cette personne, vous ne devriez pas avoir de problème. Par contre, dans le cas contraire, vous aurez du mal à passer cette étape. Les questions étant parfois très précises ! 

La méthode des 3 amis

Je pars du principe que vous ne connaissez pas forcément par cœur votre cible. Et dans ce cas, vous risquez de ne pas passer la barrière de sécurité mise en place par Facebook. J’ai donc continué mes recherches et je suis tombée sur une variante de la technique du mot de passe oublié. Je vous préviens tout de suite, c’est un travail de longue haleine et le résultat n’est pas garanti. 

technique du mot de passe

Pour la réinitialisation d’un mot de passe, il arrive que Facebook utilise un autre moyen de vérifier votre identité. Il consiste à sélectionner 3 amis de votre liste de contacts qui recevront un code par SMS. Chacun d’entre eux devront ensuite vous les communiquer pour que vous puissiez débloquer l’accès au compte. 

Pour contourner cette mesure de sécurité, il existe une technique qui consiste à créer 3 faux comptes Facebook. Pour ensuite convaincre votre cible de les accepter en amis. Certaines personnes ne font même pas attention aux gens qu’elles ajoutent sur Facebook. La réussite de l’opération reste donc dans l’ordre du possible. 

Une fois que cela est fait, il ne vous reste plus qu’à demander à réinitialiser le mot de passe. Le moment venu, Facebook vous demandera de choisir 3 amis à qui envoyer un SMS de confirmation avec un code. Il ne vous reste plus qu’à choisir vos 3 faux comptes. 

C’est malin, certes, mais cela ne fonctionne pas à tous les coups. En effet il arrive que Facebook choisisse ces 3 amis de façon totalement aléatoire. Et dans ce cas, vous ne pouvez rien faire. 

Extraction du mot de passe 

Personnellement, je ne suis pas spécialement convaincue par ces techniques. Elles ne me semblent quand même pas très fiables. Je pense que la meilleure façon de pirater un compte Facebook est tout simplement de connaître le mot de passe de la victime. Mais, je vous l’ai dit en début d’article, je ne vais pas vous dire d’essayer toutes les combinaisons jusqu’à trouver le bon mot de passe. Ce que j’ai à vous proposer est bien plus efficace. 

C’est le logiciel mSpy qui m’a mis la puce à l’oreille. En effet, parmi ses fonctionnalités, il y a le fameux keylogger

Espionner un compte Facebook avec mSpy

Un keylogger, et bien figurez-vous que ça sert justement à obtenir des mots de passes ! En effet il s’agit d’un petit logiciel qui enregistre tout ce qui est tapé sur le clavier. Certes, le gros inconvénient c’est qu’il faudra avoir accès à l’ordinateur de votre victime ou bien à son téléphone afin d’installer le programme en question. Mais j’ai plus d’un tour dans mon sac très chers curieux ! 

En poursuivant un peu mes recherches, je suis tombée sur cet article. Si vous avez un peu de patience et quelques connaissances en programmation, n’hésitez pas à le consulter. Vous apprendrez à créer une clé USB capable de récupérer les mots de passe d’un ordinateur. Il vous suffira ensuite de prétexter n’importe qu’elle excuse pour prêter votre USB à votre cible. Le programme de récupération des mots de passe s’exécutera tout seul, sans que la personne ne le sache. 

Il ne vous restera plus qu’à vous connecter sur le compte Facebook de la personne. Vous pourrez ainsi lire ses conversations Messenger, accéder à sa liste d’amis ainsi qu’au contenu partagé. 

Pirater un compte Facebook : les méthodes utilisées par les hackers 

Bon, vous l’aurez compris, pirater un compte Facebook Messenger sans logiciel espion n’est pas une tâche facile. D’autant que, petit détail qui n’en est pas un : lorsque Facebook détecte une connexion depuis un appareil inhabituel, il bloque l’accès au compte. Une notification est envoyée au propriétaire du compte qui sera le seul à pouvoir le débloquer.   

Facebook semble être mieux gardé qu’une prison Supermax ! Pourtant, selon cet article (et bien d’autres), le géant bleu a beaucoup de mal à se protéger contre les nombreuses attaques cybernétiques. Il faut donc croire que pour un hacker chevronné, pirater un compte Facebook n’a rien de très compliqué. 

Par curiosité j’ai voulu savoir comment espionner un compte Facebook lorsqu’on s’y connaît en programmation. Quelles sont les techniques des hackers ? 

Pirater un compte Facebook

Le vol de cookies

Les cookies, vous les utilisez tous les jours, mais sans forcément vous en rendre compte. Quoi que depuis quelques années, tous les sites web qui utilisent des cookies sont obligés de vous prévenir. Si comme moi vous passez plusieurs heures par jour sur internet, alors vous devez cliquer sur le bouton « j’accepte tous les cookies » de nombreuses fois ! 

Malgré cela, peu d’entre nous savent vraiment ce que sont les fameux cookies ! Si cela vous intéresse, tout est très bien expliqué dans cet article. Mais grosso modo, un cookie est un petit fichier texte qui enregistre certaines données lorsque vous visitez un site. C’est notamment grâce aux cookies que votre navigateur peut remplir automatiquement certains champs. Dont ceux où vous rentrer le nom d’utilisateur ainsi que le mot de passe. 

Vous l’aurez compris, si un hacker vous vole vos cookies, et bien il pourra se balader sur le web en se faisant passer par vous. Et il pourra donc espionner votre compte Facebook sans aucun effort ! 

Le phishing 

Cette technique est largement rependue chez les hackers et vous avez d’ailleurs peut-être déjà entendu ce terme. Concrètement, il s’agit de créer un clone de la page Facebook, de partager ce lien avec votre cible et ainsi récupérer ses identifiants et mot de passe. 

Alors oui, en théorie cela semble simple. D’ailleurs selon certaines personnes, même un novice pourrait le faire. Il est vrai qu’il existe un logiciel open source qui s’appelle Kali Linux et qui permet de créer ce genre de programme. 

Mais très sincèrement, je doute que n’importe qui puisse s’en servir. Je pense qu’il faudra quelques heures de tutoriels et une petite base en programmation pour venir à bout de ce logiciel destiné aux hackers éthiques. 

Il est même possible d’intercepter la recherche www.facebook.com et de la rediriger directement vers le faux site que vous aurez créé. Mais cela demande quelques connaissances supplémentaires … 

Le cheval de Troie

Voici une technique de hacker bien connue également : le célèbre cheval de Troie. Comme son nom l’indique, il s’agit de s’introduire dans votre système d’une manière si évidente qu’on ne se méfie pas. Il y a des milliers de façons d’utiliser un cheval de Troie. En ce qui concerne Facebook on retrouve bien souvent le même patron. 

Une publication, qui provient souvent de l’un de vos contacts, vous attire l’attention. Elle n’a l’air de rien, il s’agit de l’un des nombreux post du style « Ceux qui sont nés dans les années 90 comprendront ces 10 illustrations ». Ou « 10 choses que seuls les femmes amoureuses comprennent ». Bref, quelque chose sur lequel n’importe qui qui s’ennuie pourrait cliquer. Sauf que, sans que vous ne le sachiez, en cliquant sur le lien, un logiciel espion s’est installé sur votre machine. 

Le hacker peut ensuite pirater votre compte Facebook, pister vos messages sur Messenger et envoyer automatiquement le cheval de Troie en question à tous vos contacts. Vous le savez maintenant, prudence lorsque vous cliquerez sur des publications de ce genre ! 

Comment protéger son compte Facebook ?

J’ai bien conscience qu’avec tout ce que je viens de vous dire, vous risquez de vous inquiéter pour la sécurité de votre compte Facebook ! D’autant que je me suis gardée de passer en revue l’intégralité des cyberattaques qui vous menacent dans le monde bleu. 

Avant de vous quitter, voici donc quelques mesures de précautions simples à mettre en place pour sécuriser votre compte Facebook : 

  • La première chose à faire est de sécuriser le mail associé à votre compte. Utilisez un mot de passe haute sécurité. Si vous êtes en manque d’imagination ou que vous ne faîtes pas confiance à votre mémoire, la CNIL a mis en place un moyen simple de générer un mot de passe compliqué. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter cet article !
  • Pendant que vous y êtes, profitez-en aussi pour changer votre mot de passe Facebook. Attention, n’utilisez pas le même mot de passe, ils doivent tous être différents. 
  • Si ce n’est pas encore fait, activez les notifications de connexion. Vous serez ainsi prévenu si quelqu’un se connecte depuis un ordinateur ou une localisation suspecte. 
  • Et puis surtout, faîtes attention à ne pas cliquer sur n’importe quoi ! La plupart du temps, ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui donnent les moyens aux hackers de pirater leur compte.

Si vous pensez que votre compte Facebook Messenger est en proie d’un pirate ou d’un curieux, vous pouvez vous rendre à cette url https://www.facebook.com/help/799880743466869/?ref=u2u qui permet d’effectuer une analyse de sécurité de votre compte Facebook. 

Sur ces bonnes paroles, chers curieux je vous laisse à vos occupations ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *